Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Épidémie de gastro-entérites aiguës dans un camping - Medecine / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #24681 Publié le 05/09/12 | Vues : 134

Épidémie de gastro-entérites aiguës dans un camping / Medecine


Epidémie de gastro-entérites aiguës dans un camping, Ardèche, France, août 2008 est une étude réalisée par Catherine Galey, Maïna L'Azou, Christophe Duchen, Pascal Beaudeau, publiée dans le BEH n°33, en septembre 2012. Le 11 août 2008, la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (Ddass) de l'Ardèche a été alertée par un campeur de la survenue d'un nombre élevé de cas de gastro- entérites aiguës (GEA) dans un camping. Le reste de la commune n'était pas touché et la mairie n'avait aucun dysfonctionnement à signaler sur son réseau d'eau. Le service santé environnement de la Ddass s'est rendu sur place le 12 août. Parmi les 650 à 700 vacanciers présents sur le camping, une cinquantaine s'est présentée spontanément à l'ingénieur du génie sanitaire, décrivant des signes cliniques de GEA. Le contrôle de l'approvisionnement en eau potable du camping laissait suspecter une contamination hydrique. Le prélèvement d'eau du 12 août sur le réseau du camping révélait des concentrations très fortes en bactéries indicatrices de contamination fécale (plus de 100 UFC/100mL en Escherichia coli et entérocoques), ce qui dénotait une possibilité de présence de micro-organismes pathogènes dans cette eau et une contamination fécale récente.

Téléchargez le dossier complet sur le Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 33, septembre 2012

Le volume d'eau comptabilisé au compteur de raccordement au réseau public d'eau était très inférieur aux volumes attendus, indiquant l'utilisation d'une autre ressource, non réglementaire. L'eau a été interdite à la consommation par arrêté préfectoral le 13 août. Le 14, il a été décidé de réaliser des investigations environnementales et épidémiologiques pour confirmer l'existence d'une épidémie, la décrire, préciser l'étiologie, identifier la source de la contamination et préconiser des mesures de contrôle adaptées. Le présent article présente les résultats des investigations environnementales et épidémiologiques.

En savoir plus
Partager :
Facebook