Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Evaluation de la politique de prévention des infections nosocomiales à Mulhouse - Medecine / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #14988 Publié le 26/04/11 | Vues : 58

Evaluation de la politique de prévention des infections nosocomiales à Mulhouse / Medecine

Mulhouse (Haut-Rhin).

Surveiller pour conduire et évaluer la politique de prévention des infections nosocomiales d'un établissement de santé : l'expérience du Centre hospitalier de Mulhouse est une étude réalisée par Pascale Minery, Dominique Bourderont, Alain Gravet, Joy Y. Mootien, Marie-Laure Courdier, Catherine Berg, Jean-Marie Delarbre et Philippe Réal, publiée dans le BEH n°15-16-17 en avril 2011.

L'Hôpital de Mulhouse est un centre hospitalier général de 1 600 lits et places avec une activité de court séjour (60%), de psychiatrie (10%), de soins de suite et réadaptation (10%) et de long séjour- Ehpad (20%). La politique de lutte contre les infections nosocomiales (IN) est définie par le Comité de lutte contre les infections nosocomiales (Clin) en place depuis mai 1988. Il s'appuie sur une équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière (EOH) depuis 1994. Le programme d'action pluriannuel est élaboré à partir des programmes nationaux.

En 2006, le Centre hospitalier de Mulhouse (CHM) se classait, selon les médias, 99ème dans la catégorie des établissements de santé de plus de 300 lits, classement établi à partir du bilan standardisé des activités de la Lutte contre les infections nosocomiales (LIN) 2005. Ce résultat n'était pas à la hauteur des attentes au regard des actions entreprises. En 2007, le Clin a proposé de relever trois défis : renforcer l'hygiène des mains, baisser le taux de Staphyloccus aureus résistant à la méticilline (Sarm), développer la surveillance des infections du site opératoire (ISO). Les thèmes prioritaires étant réévalués chaque année, le Clin a ajouté en 2010 à ses priorités la surveillance des infections en réanimation et la prévention des infections associées aux actes invasifs. L'objectif de cet article n'est pas de donner les résultats de la surveillance, mais de présenter le rôle des surveillances dans la conduite et l'évaluation de la politique de lutte contre les infections nosocomiales.

Téléchargez le dossier complet sur le Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 15-16-17, avril 2011



Mulhouse (68)

En savoir plus
Partager :
Facebook