Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Lancement de l'étud'Abena 2011-2012 sur l'état nutruitionnel des bénéficiaires de l'aide alimentaire - Medecine / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #12329 Publié le 09/12/11 | Vues : 71

Lancement de l'étude Abena 2011-2012 sur l'état nutruitionnel des bénéficiaires de l'aide alimentaire / Medecine


Une nouvelle étude sur l'alimentation et l'état nutritionnel des bénéficiaires de l'aide alimentaire est lancée par l'Observatoire régional de santé d'Île-de-France, dans le cadre d'un partenariat avec l'Unité de surveillance et d'épidémiologie nutritionnelle (USEN, Institut de veille sanitaire (InVS), Université Paris 13), l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS).

Les conditions de vie des personnes ayant recours à l'aide alimentaire peuvent avoir un impact sur leur santé, en particulier nutritionnelle. Ainsi, une première étude réalisée en 2004-2005 (¹) avait montré leur faible consommation de certains groupes alimentaires (en particulier les fruits et légumes et le poisson) et leur situation défavorable de nombreux marqueurs de leur état nutritionnel (obésité, hypertension, déficits vitaminiques et minéraux).

Alors que le contexte économique, social et de l'aide alimentaire a profondément changé depuis 2005, cette étude, conduite pendant l'hiver 2011-2012, a pour but de décrire les profils sociodémographiques et économiques, l'alimentation et l'état nutritionnel des bénéficiaires de l'aide alimentaire. Elle permettra d'actualiser les connaissances sur les besoins de cette population et de fournir des pistes et propositions pour améliorer encore l'organisation de l'aide alimentaire en France.

Le recueil des données se déroule de novembre 2011 à mi-avril 2012, dans trois villes (Paris, Marseille, Grand-Dijon) et trois départements (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Hauts-de-Seine). Lors de leur venue dans les structures distributrices d'aide alimentaire, certaines personnes sélectionnées de façon aléatoire se voient proposer un entretien, puis la réalisation d'un examen nutritionnel dans des centres de santé de l'Assurance maladie ou des centres municipaux de santé. Les premiers résultats de cette étude seront disponibles en fin d'année 2012.

(1) Etude réalisée par l'USEN en 2004-2005 : Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l'aide alimentaire. Etude Abena, 2004- 2005. Rapport disponible sur le site de l'InVS http://www.invs.sante.fr , dossier « Nutrition et santé ».

En savoir plus
Partager :
Facebook