Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La syphilis congénitale est-elle en recrudescence en France ? - Medecine / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #14309 Publié le 01/07/11 | Vues : 42

La syphilis congénitale est-elle en recrudescence en France ? / Medecine


La syphilis congénitale est-elle en recrudescence en France ? Enquête à partir du PMSI (2005-2007) est une étude réalisée par Clémence Pérel, Anne Gallay et Véronique Goulet, publiée dans le BEH n°26-27-28 en juillet 2011. Bien qu'il existe des mesures de prévention ayant fait leurs preuves (préservatif, mesures thérapeutiques efficaces et peu coûteuses), la syphilis touche aujourd'hui près de 12 millions de personnes dans le monde d'après les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Chaque année, deux millions de femmes enceintes seraient concernées par la maladie. Environ 25% des grossesses se termineraient par une morti-naissance ou un avortement spontané et 25% des nouveau-nés souffriraient d'insuffisance pondérale à la naissance ou d'une infection grave.

La syphilis congénitale peut être évitée si l'infection est dépistée au cours de la grossesse et la femme traitée par antibiotique. En France, la Haute Autorité de santé (HAS) recommande depuis 2007 la réalisation d'un dépistage systématique au cours du premier trimestre de grossesse et un renforcement de la surveillance par un second dépistage avant 28 semaines de gestation chez les femmes considérées comme à risque d'infections sexuellement transmissibles (IST). En cas d'absence de résultats de sérologie, elle préconise de réaliser un dépistage à la naissance du nouveau-né.

Téléchargez le dossier complet sur le Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 26-27-28, juillet 2011


En savoir plus
Partager :
Facebook