Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Tendances récentes des données ALD : Intérêt pour la surveillance nationale de l’incidence des cancers - Medecine / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #22105 Publié le 02/02/12 | Vues : 32

Tendances récentes des données ALD : Intérêt pour la surveillance nationale de l’incidence des cancers / Medecine


Tendances récentes des données d'affections de longue durée (ALD) : intérêt pour la surveillance nationale de l'incidence des cancers, période 1997-2009, France est une étude réalisée par Zoé Uhry, Laurent Remontet, Pascale Grosclaude, Aurélien Belot, Marc Colonna, Nadine Bossard, Marjorie Boussac-Zarebska, Solène Delacour-Billon, Julie Gentil, Michelle Altana, François Frete, Alain Weill, Agnès Rogel, publiée dans le BEH n°5-6, en janvier 2012.

La surveillance des cancers en France est assurée par les registres départementaux de cancer, qui couvrent actuellement environ 20% de la population. Leurs données sont disponibles dans un délai de trois à quatre ans. Les estimations nationales de l'incidence sont réalisées en extrapolant à la France le rapport entre incidence et mortalité observé sur la zone couverte par l'ensemble des registres.

De plus, des projections à court terme sont nécessaires pour fournir des estimations pour l'année en cours. Le dispositif des affections de longue durée (ALD) des caisses d'assurance maladie permet d'améliorer la prise en charge financière des soins liés à une maladie chronique lourde. Les données d'admissions en ALD sont disponibles rapidement (délai d'un an) et peuvent apporter une information sur les tendances récentes de l'incidence des cancers.

Cette étude s'intéresse aux tendances et non au niveau des taux d'admissions en ALD (taux d'ALD) : la différence entre le niveau des taux d'ALD et des taux d'incidence est sans conséquence pour suivre les tendances, dès lors qu'elle est constante dans le temps. Cette étude avait deux objectifs : d'une part, confronter les évolutions des taux d'ALD et des taux d'incidence sur la période 1997-2006 et, d'autre part, identifier les ruptures de tendances des taux d'ALD sur la période 2006-2009. Les résultats de cette étude sont mis à jour chaque année.

Téléchargez le dossier complet sur le Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 5-6, janvier 2012


En savoir plus
Partager :
Facebook